GILET D’AUTOMNE – Phildar

L’Automne, j’aime beaucoup me créer des vêtements dans les couleurs solaires et rousses.
Dans ma région, la pluie arrive très vite et l’été Indien dure finalement pas très longtemps. Mais cette rareté en fait des moments magiques, et j’aime partir les capter au fin fond de la forêt et de la campagne.
Vous montrer ce gilet a été le prétexte d’une belle balade en forêt, j’espère que j’aurais réussi à vous transmettre la sérénité de ce moment à travers ces photos.

Gilet Doudou

Pour réaliser ce gilet, j’ai suivi les instructions du modèle n°19 P.50 du catalogue n°149 de Phildar.
J’ai choisi la laine recommandée ( Phil Nébuleuse), très agréable à tricoter et toute douce. Je n’ai choisi qu’une teinte au lieu des deux suggérées car je préférais un gilet tout uni.
J’ai tout de même décidé de le tricoter en aiguille n°8 et n°10 au lieu des 9 et 12 demandées. C’est un gilet « loose » et n’étant pas très grande, je ne voulais pas me retrouver avec un gilet faisant 3 fois ma taille. La longueur aurait pu être un peu plus importante mais en largeur, c’est plus que suffisant.

C’est un gilet adapté aux débutants voulant aller au-delà du point mousse car on tricote les points de base (jersey/côtes), et tout est expliqué en détail dans le catalogue Phildar. Pas de diagrammes, et des mesures en nombre de mailles mais aussi cm (tellement appréciable).
Pas d’emmanchures car tout est tricoté en triangle.
Il faut juste garder en tête que c’est un gilet déjà loose de par sa forme, et que Phildar donne des explications incluant de grosses fourchettes de taille (deux tailles disponibles: 34/40 et 42/44).

C’est le gilet parfait pour les sorties improvisées de mi-saison, assez large pour être mis en veste ou enfilé comme un plaid.
C’est ici que le « lainage » prend tout son sens : ni un gilet, ni une veste, ni un manteau, ni un plaid, il est tout ça à la fois. C’est « l’homme-à-tout-faire » de la saison (si je peux inclure une petite touche d’humour ici 😉 )et je suis très attachée à ce type de vêtement que je traîne partout en week-end!

Pour l’entretien, la laine a l’air assez facile, je l’ai bloqué au lave linge sans essorage et je n’ai pas eu de soucis.
J’essaierai de faire un petit « Edit » de cet article après plusieurs mois d’usage!

You may also like

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.